Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Colline Hill + Blemzia @ Louvain-La-Plage (Grand Place de Louvain-La-Neuve) - 01/08/2015 - 20h00 - Concerts gratuits !

20h30 +++ Blemzia -trio guinguette - https://soundcloud.com/ici-blemzia - http://ww.blemzia.com/ http://youtu.be/bLaTFvTa33M

Blemzia, c’est un groupe de cocottes dont le plumage évoque tantôt celui d’un paon majestueux tantôt celui d’une caille friponne et parfois même la sombre pelure d’un pigeon. Avec leurs textes bien pondus, et leurs musique d’un peu partout (Swing, rap, blues, tango, rumba... Tout y passe ! ), on ne peut que se trémousser pieds et bec. Loin d’être une poule mouillée, Blemzia, s’inspire de tout sans jamais rien reprendre, créant ainsi de toutes pièces « La Guinguette post-moderne ! »

21h45 +++ Colline Hill - http://www.collinehill.com/ - Folk americana

https://www.facebook.com/collinehillteam/videos

https://www.youtube.com/watch?v=YV-rd3oEhWw

A l’heure où d’autres écoutaient les distos du rock, c’est au son de Dylan, Cohen ou encore Johnny Cash que Colline se nourrit. Affichant un sourire très déterminé, l’artiste n’en demeure pas moins très sensible et distillera même dans ses écoutes des répertoires plus langoureux tels que ceux de Richard et Karen Carpenters, ou John Denver. Quelques années plus tard, ceux-là cohabiteront avec d’autres artistes Outre-Atlantique (Ray Lamontagne) et Outre Manche (Damien Rice) souvent même aux saveurs pop (Tracy Chapman, Alanis Morrissette). Les rythmes universels de la Folk, la Country, le Blues, qui appartiennent à l’autre génération, habitent la jeune artiste. Non seulement elle s’en inspire, mais elle s’appuie sur la richesse de ses mentors pour créer un style très personnel : une folk moderne aux accents "poppy". Il n’est pas rare de retrouver une profondeur abyssale, dans les mélodies de Colline, qu’elle puise dans ses habitudes celtes, origines devrait-on dire. Bretonne ayant arpenté les scènes de sa terre natale, ou encore irlandaise d’adoption pendant quelques temps ayant usé ses blue-jeans sur les tabourets des jam sessions dans les pubs de Galway, cette autodidacte dessine déjà ce que deviendra « Wishes », où elle ira et ce qu’elle en fera. C’est pourtant en Belgique que tout se concrétisera. Il aura fallu moins de 3 mois pour que près de 300 internautes la suivent pour la production d’un single 3 titres « ‘Cause I love », en 2009. Elle choisira l’arrangeur Werner Pensaert (K’s Choice, U2, Hooverphonic) pour enrober sa Folk authentique de touches pop. Très bon choix, puisque plus de 65 radios FM diffusent le titre ‘Cause I love ‘ sur les ondes belges et françaises. Un titre qui séduira Georges Lang qui convie Colline aux célèbres Nocturnes RTL, et lui vaudra le soutien de radios nationales telles que Bel RTL, Nostalgie Belgique, et de nombreuses radios régionales. Forte de ce premier élan, le nom se propage et ce sont plus de 800 internautes qui rallient la ‘Cause ‘. Cette fois, Colline cherche un son encore plus proche de ce qu’elle est. Elle veut quelqu’un qui saura entendre, comprendre son émotion, sa complexité et à la fois sa simplicité. C’est Stuart Bruce qu’elle appellera pour l’album Wishes. L’arrangeur connu pour son travail au Real World Studio et ses collaborations avec Peter Gabriel, Kate Bush, Clarika, va très vite aimer le projet et le personnage : il dira oui. Une voix, une guitare, et l’émotion, puis l’émotion…l’émotion encore. Rien de stratégique, mais quand elle attrape sa Martin, c’est comme ça que ça se passe. « C’est un style simple, sans détours et sans artifices. Son émotion ? C’est inévitable. On ne peut pas y échapper, comme quelque chose qui vous rattrape », mentionne Stuart Bruce quand il parle de l’émotion de Colline Hill. Avec ses chansons qui transportent loin, là où se sent chez soi, Colline Hill raconte avec force, à l’instar des singer-songwriters américains. En concert, seule ou entourée de ses musiciens, elle vous livre l’authenticité de la Folk, de SA folk, celle qui s’appuie sur les cordes. A cela, elle ne manque jamais d’ajouter fraîcheur et énergie, offrant ainsi un style Outre-Atlantique très personnel aux instincts « poppisés » ! Il semblerait bien qu’une Colline naissante soit prête à déplacer des montagnes…

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :