Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Il y a quelques années, Sébastien Rombout, jeune homme passionné de musique depuis son plus jeune âge, commence à écrire et composer des chansons en solitaire. Comme tant de jeunes avant lui, porté par l’explosion de la scène néo-métal, il décide de fonder un groupe de rock.

Almaniax est né, et Sébastien se met à la recherche d’autres musiciens. Pourtant, durant de longues années, les rencontres malheureuses ou éphémères le poussent à envisager le projet en solo. Il se concentre sur la composition, l’écriture et l’enregistrement.

Sébastien développe alors méticuleusement l’univers musical d’Almaniax : un mélange de rock, de métal, de pop et d’électro. La voix est claire, chantée à la manière pop et soutenue par des mélodies au clavier. À cela s’opposent les guitares lourdes, emmenées par une section rythmique dynamique.

Écrits en français et occasionnellement en anglais, les textes d’Almaniax sont sombres et cyniques. Sébastien se sert de la musique pour dénoncer, pour explorer ses peurs et pour porter un regard critique sur la société.

Après plusieurs line-up instables, le groupe se forme finalement autour d’une structure familiale, contrairement à ce que Sébastien avait prévu à la base. Très jeune, Fiona Rombout, la petite sœur de Sébastien, montre un talent indiscutable pour le clavier et manifeste aussitôt l’envie de rejoindre le projet. Le guitariste Benjamin Delcourt, recruté initialement sur audition, rejoint le groupe et devient le meilleur ami de Sébastien. Plus tard, Valentine Potten, l’épouse de Sébastien, rejoint le groupe en tant que batteur.

La complicité des 4 musiciens est à son comble, mais une pièce manque encore au puzzle. Après de longues recherches, ils rencontrent Julien Fierens, bassiste, dont les aspirations rejoignent celles du groupe et qui s’intègre parfaitement à la famille Almaniax.

Partager cet article

Repost 0